Acad?mie de Versailles
Cergy Pontoise Echecs
Accueil du site > Jouer > Les Variantes > Variantes modifiant le trait

Variantes modifiant le trait

mercredi 11 juin 2014, par Fred Just

Retour à la liste de toutes les variantes


Les échecs marseillais

PNG - 35.8 ko
Attends je rejoue

Chaque joueur joue deux coups à la suite.

En plus des règles du jeu normales, les joueurs doivent respecter les règles suivantes :

  • Un joueur en situation d’échec doit parer l’échec au premier de ses deux coups.
  • Si un joueur fait échec au roi au premier coup, il perd la faculté de jouer son deuxième coup.
  • Si après avoir joué son premier coup, un joueur se trouve dans une situation où il lui est impossible de jouer un coup légal, il est déclaré pat.
  • La prise en passant doit être effectuée au premier coup sauf si deux prises en passant sont possibles. Dans ce dernier cas, les deux prises en passant peuvent être effectuées à chacun des deux coups.
  • L’avance de deux cases des pions depuis leur position initiale ne peut pas être considérée comme un coup double (avance de deux fois une case). Donc le joueur peut jouer ensuite son deuxième coup.


Échecs progressifs

PNG - 39.3 ko
8 coups a jouer !

Chaque joueur joue un nombre croissant de coups.

  • Les blancs jouent 1 coup.
  • Les noirs jouent donc 2 coups.
  • les blancs jouent 3 coups.
  • ...

On peut mettre échec le roi adverse uniquement au dernier coup du tour
(ou lors d’un échecs on perd ses coups restants)


Échecs synchronisés

PNG - 25.7 ko
On bouge ensemble

Au lieu de jouer chacun à son tour, les deux joueurs écrivent le coup (légal au sens des échecs normaux sous réserve du point 3.) qu’ils ont l’intention de jouer sur un papier qu’ils se montrent ensuite. Si les deux coups peuvent être effectués indépendamment, on les joue sur l’échiquier. Les autres cas sont régis par les règles suivantes :

  • Si les deux adversaires ont joué sur la même case (qui devait donc être libre), les deux pièces disparaissent, sauf si l’une est un roi (auquel cas l’autre doit être un pion et seul le pion disparaît).
  • Si un joueur a essayé de prendre une pièce, mais que celle-ci vient de se déplacer, son coup reste valide mais il ne prend pas la pièce. Ceci est aussi valable s’il a « pris » avec un pion !
  • Exception aux règles citées : un joueur est autorisé à prendre une de ses propres pièces. Il le fait en général s’il anticipe la capture de cette pièce, auxquel cas la pièce adverse et la pièce amie disparaissent, mais pas la pièce qui a auto-pris. Si la capture adverse anticipée n’a pas lieu, le joueur prend sa propre pièce sans que la pièce prenante disparaisse.

En conséquence de la règle 2, si deux pièces ont mutuellement essayé de se prendre, elles ne font qu’échanger leurs places. D’autre part, si par exemple une tour se trouve en e3 et décide de prendre le Pe7, mais que celui-ci avance en e6, la tour traverse le pion sans prendre celui-ci.




Cergy Pontoise Echecs