Acad?mie de Versailles
Cergy Pontoise Echecs
Accueil du site > Equipes CPE > CPE 2 (N3) > Score original !

Score original !

dimanche 16 décembre 2018, par Henri Plumelle

4 votes

Pour cette 4ème ronde, nous recevions l’équipe 2 du Vésinet. Sur le papier, le match s’annonce très serré avec des écarts très faibles sur chacun des 8 échiquiers.

L’adversaire d’Olivier, avec un léger avantage en milieu de partie, lui propose nulle, ce qu’Olivier accepte.

Sébastien venu nous renforcer au 1er échiquier, fait plus que l’objectif annoncé au début de décaler les échiquiers et partage le point.

Gilles dans une partie dans laquelle aucun des deux joueurs n’aura réussi à se créer un avantage partage le point en toute logique.

Dans ma partie, nous sommes tous les deux en zeitnot. Je pense réussir à créer une brèche dans la défense de mon adversaire mais à ce moment il sacrifie une qualité se créant une énorme attaque sur mon Roi avec Tour et Dame sur la colonne f ouverte et mon Roi sans pions devant lui. La position est compliquée et mon adversaire choisit la répétition de coups plutôt qu’aller gratter un pion et s’aventurer dans une suite sans garantie ni pour ni pour l’autre !

Juste après, l’adversaire de Serge lui propose nulle. Après m’avoir demandé mon avis, je lui fais un point très rapide de la situation (ils sont en zeitnot avec 2 minutes chacun !) lui expliquant qu’on va souffrir derrière sur les trois dernières parties mais je l’autorise à partager le point vu sa position égale (il était mieux un peu plus tôt dans le zeitnot).

Le score est toujours de 0 à 0, il reste 3 parties. Bruce qui était mieux et sur lequel je comptais pour apporter un point a gaffé dans le zeitnot en perdant une qualité. Frédéric Grolleau souffre depuis tôt dans la partie avec un pion de retard et Frédéric Mirouze a une position égale mais qui se détériore petit à petit jusqu’à qu’il soit moins bien avec un pion de retard et sans compensation. Bref, ça ne sent pas bon.

Dans une finale Roi + Tour contre Roi + Tour + pion pour son adversaire, Frédéric Grolleau s’en sort en arrachant la nulle. Son adversaire provoque l’échange des Tours pensant aller à Dame mais le Roi de Frédéric était dans le carré.

Bruce réussit à gratter plusieurs pions mais doit parallèlement subir une attaque des deux tours sur son Roi. Son adversaire lâche ses pions en amenant son Roi sur la 6ème rangée et il termine par prendre raisonnablement une perpétuelle car au moindre échange de Tour et les pions de Bruce auraient fait la différence.

Il ne reste plus que Frédéric Mirouze qui souffre au 2ème échiquier avec son cavalier et ses 3 pions contre cavalier et 4 pions. Peut-être le fait de jouer la fin de partie en zeitnot, son adversaire rate à priori le gain et tout à coup Frédéric se retrouve à obliger son adversaire à répéter les coups pour protéger l’un de ses pions attaqué par le cavalier ! Nulle !

Si vous avez bien suivi, le score final est donc de... 0 à 0 ! Mais nous étions loin d’un triste 0 à 0 de match de ligue 1 comme cela peut arriver parfois ! Et je fais appel à la mémoire de chacun : l’un d’entre vous a t-il souvenir d’un match (avec 8 échiquiers) se terminant sur ce score de 0 à 0 ? Aucun des joueurs présents dans la salle n’avait connu cela ! Bravo à tous et rendez-vous en 2019 pour la suite.




Cergy Pontoise Echecs